« J’ai jeté cette toute petite chose que l’on appelle "Moi" et suis devenu le monde immense. » (Muso Soseki 1275-1351) dans “Contes Zen” d’ Henri Brunel 2003.